Mam'AT

Il était une fois, une route

Les routes ont  une place particulière dans les départements dits ruraux. Elles y sont d'autant plus nécessaires qu'elles y sont rares. Elles sont souvent étroites et sinueuses, ce qui les rend plus touchantes. Elles sont anciennes pleines de souvenirs façonnés par les passages. Les habitants leur portent une attention particulière, conscients de leur nécessité tant pratique que morale.

Mais, peu sont conscients de leur beauté. Elles restent des routes, des voies de communication, un simple outil issu de la main de l'homme. Désaccord.

Non seulement, elles sont belles mais elles ont une existence qui leur est propre. Elles ont  une âme. En de fugaces instants, elles se détachent de leur créateur humain et de leur simple raison d'être. Elles prennent vie aidées en cela par les forces de la nature qui semble alors reprendre sa place.

Et devant ces graphismes et ces ambiances, une certaine harmonie s'installe. Notre imaginaire est roi. Libre à lui d'inventer des histoires, des histoires de vie ou de mort, de sérénité ou d'anxiété, d'infini ou de fins ...

Rendre hommage aux routes, à leur beauté et vous invitez à leur porter un nouveau regard, tel est le double objectif de ces contes que je vous propose.

Conte n°1. La neige

Conte n°2. Le brouillard.