Mise à jour septembre 2021

Toutes les photographies de ce site sont soumises au droit d'auteur. Pour toutes utilisations, merci de me contacter.  Voir la page la belle image et moi

Mam'AT

Photographe

Il était une fois, une route

Les routes ont  une place particulière dans les départements dits ruraux. Elles y sont d'autant plus nécessaires qu'elles y sont rares. Elles sont souvent étroites et sinueuses, ce qui les rend plus touchantes. Elles sont anciennes pleines de souvenirs façonnés par les passages. Les habitants leur portent une attention particulière, conscients de leur nécessité.

Mais, peu les regardent vraiment. Elles restent des routes, des voies de communication, un simple outil issu de la main de l'homme.

Elles ont  une âme. En de fugaces instants, elles se détachent de leur créateur humain et de leur simple raison d'être. Elles prennent vie aidées en cela par les forces de la nature (brouillard, neige) qui semble alors reprendre sa place.

Et devant ces graphismes et ces ambiances, une certaine harmonie s'installe.

Ces sont des histoires de routes devenues infinies. L'horizon s'évanouit. Les séparations s'estompent. Plus de frontières. Les distances sont floues. Tout est silencieux. Le brouillard et la neige étouffent les sons et les âmes. Ils transforment la vision et invite au mystère. Étrange beauté.

Ce sont des histoires de routes devenues austères. Le jour s'est éteint. L'humeur s'est assombrie. Quelques éléments surgissent, de-ci, de-là. Points de repères salvateurs. Ambiance ténébreuse.

Ce sont des histoires de routes où la mélancolie s'installe. De routes parcourues sans bruit par des fantômes aux yeux lumineux. Des silhouettes confuses. Qui sont-elles? Où vont-elles? D'où viennent-elles? Inventez-leur des histoires.

il était une fois, une route...

Notre imaginaire est roi. Libre à lui d'inventer des histoires, des histoires de vie ou de mort, de sérénité ou d'anxiété, d'infini ou de fins ...